fois la prestigieuse Tourist Trophy. Pendant 10 ans, la Guzzino 65 lancée en 1946 et rebaptisée « Cardellino » en 1954 va connaître un succès phénoménal. Moto Guzzi en vendra plus de 50 000 exemplaires les trois premières années ! Le Galletto, un scooter, en lancé en 1950 et la Lodola 175, une alouette sportive à la silhouette fuselée seront encore des succès.

Un bicylindre en V à 90° emblématique

La #V7 700 de 1967, une moto de #légende.

Si Carlo Guzzi ne dessine plus les modèles de la maison (il décède en 1964), c’est à la fin des années 60 que Moto Guzzi se dote de ce fameux de bicylindre en V à 90° qui confère aux modèles de la marque ce profil si particulier, de la moyenne cylindrée à la moto touring en passant par les sportives. Lancée en 1967, la V7 devient l’icône de la marque… avec bien sûr, son fameux bicylindre en V à 90°.

Raffinement et savoir-faire à l’italienne

#Moto #Guzzi compte des fans dans le monde entier, fédérés par le Moto Guzzi Club. Depuis 1921, l’engouement n’a pas faibli. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 25 000 membres, 52 clubs rien qu’aux Etats-Unis et 70 sites internet sont dédiés à la marque ! Il faut dire que Moto Guzzi a su traverser les années sans perdre son âme. A bientôt cent ans, la maison continue de fabriquer ses motos de façon artisanale, sur le site qui a vu naître la maison. Une longévité exemplaire et une belle fidélité à ce qui a fait son succès : un raffinement à l’italienne et un sens de la tradition très contemporain. Anticipant le mouvement pour la moto de caractère qui allait se développer peu après au delà des cercles traditionnels de la moto custom, Moto Guzzi a créé le Moto Guzzi Garage, qui met à disposition une large gamme d’accessoires, qui permettent de personnaliser sa moto en fonctions de 4 styles emblématiques de l’histoire de la marque.